panier
Vous avez 0 article dans votre panier
Total 0.00€
Voir mon panier
France
fr en
België
fr en nl
Portugal
pt en
United Kingdom
en
Luxembourg
fr en
Italia
it en
Deutschland
de en
Schweiz
Österreich
de en
Nederland
nl en
España
es en
United States
en

Entrez dans la peau d'un batteur et profitez de -10% !

Du 23 au 29 Septembre

Comment ça marche ?

Jusqu'au 29 Septembre, choisissez un article parmi la sélection ci-dessous.
Vous pouvez profiter d'une réduction de -10% sur ces articles sur Internet, dans les Woodbrass Stores ou par téléphone.

Il suffit d'utiliser le code "BATTEUR10" lors de votre commande ou passage en caisse.

Voir les produits concernés

Si les premières batteries telles que nous les considérons aujourd’hui apparaissent au début du 20ème siècle, les nombreuses innovations technologiques ont su créer au fil du temps un réseau industriel prospère en recherche constante d’améliorations. Suivez ce guide, réalisé aussi bien pour les apprentis batteurs, que pour les initiés souhaitant faire évoluer leurs kits rythmiques. Shebam, Pow, Tchak, Boum, Wizz !

L’histoire de la batterie acoustique

La polyrythmie est le lien fédérateur des apprentis percussionnistes qu’ils proviennent des quatre coins du monde. Avant 1900, les orchestres symphoniques et les fanfares militaires utilisaient déjà séparément les éléments du kit rythmiques : caisse claire, grosse caisse, cymbales. Mais c’est le jazz naissant qui va regrouper ces éléments au sein d’un seul et même instrument, joué par une unique personne : la batterie.

Le rôle rythmique du batteur se développe dès les années 60 avec un rôle primordial à soutenir dans la musique amplifiée. N’oublions pas que la batterie, alors forcément acoustique, est le seul instrument qui ne bénéficie pas de l’électrification. Pour répondre aux attentes, le kit de batterie va se complexifier en adoptant de nouvelles technologies, en recherchant de nouveaux matériaux…

25 batteurs qu’il faut avoir écoutés !

  • Airto Moreira avec Weather Report (1941 - )
  • Aldo Romano (1941 – )
  • Art Blakey & The Jazz Messengers (1919 – 1990)
  • Billy Cobham (1944 – )
  • Chad Smith avec Red Hot Chili Peppers (1961 –)
  • Christian Vander avec Magma (1948 - )
  • Cyril Atef avec –M- (1968 - )
  • Dave Grohl avec Nirvana (1969 - )
  • Dave Lombardo avec Slayer (1965 - )
  • Elvin Jones avec John Coltrane (1927 – 2004)
  • Ginger Baker avec Cream (1939 - )
  • Jack DeJohnette avec Keith Jarrett (1942 - )
  • John Bonham avec Led Zeppelin (1948 – 1980)
  • Keith Moon avec The Who (1946 – 1978)
  • Manu Katché (1958 - )
  • Max Roach (1924 – 2007)
  • Mikkey Dee avec Motörhead (1963 - )
  • Peter Erskine avec Steps Ahead (1954 - )
  • Ringo Starr avec The Beatles (1940 - )
  • Steve Gadd avec George Benson (1945 - )
  • Stewart Copeland avec The Police (1952 - )
  • Terry Bozzio avec Frank Zappa (1950 - )
  • Tony Allen avec Fela Anikulapo-Kuti (1940 – 2020)
  • Tony Williams avec Miles Davis (1945 – 1997)
  • Trilok Gurtu (1951 - )

Les éléments de base constitutifs du kit de batterie

La grosse caisse

La caisse claire

Les toms

Les cymbales

Le charleston

Les pieds, stands et accessoires

Les différents types de kit

Chaque batteur conçoit son kit en fonction de son style, non seulement au niveau du look, mais également en ce qui concerne la sonorité. Ainsi, le nombre et la taille des fûts de batterie vont être une composante essentielle du jeu et de l'orchestration d'un groove. Mais du mini kit à quatre fûts be-bop d'Elvin Jones au gigantesque vaisseau spatial percussif de Terry Bozzio, il existe une multitude de configurations différentes parmi lesquelles il n'est pas toujours facile de choisir.
Pour nous permettre de nous y retrouver plus facilement, les constructeurs classent les batteries acoustiques en cinq catégories principales : les sets Jazz, encore appelés « Jazzette », les sets Fusion, les sets Stage, les sets Studio, et les sets Rock, classés ainsi à peu près par ordre de taille, bien qu'évidemment, les frontières entre les différentes familles ne soient pas toujours strictement délimitées.
Notons ici que, comme dans d'autres domaines, la taille ne fait pas tout, et que le son d'un fûts dépend de deux autres composantes essentielles : son bois et son épaisseur. Commençons donc par le noyau dur d'un fût : son type de fabrication.

Voir les différents kits

De quels bois je me chauffe ?

Côté bois, notons deux principales essences : le bouleau, qui est réputé pour son attaque et sa puissance, et se voit ainsi souvent utilisé pour les musiques électrifiées nécessitant une bonne projection du son, et l'érable, plus chaleureux mais moins agressif, plus polyvalent, et qui est de ce fait resté longtemps l'incontournable champion des arbres percussifs. De nos jours cependant, les constructeurs se plaisent à utiliser un très grand nombre de bois différents, qui apportent chacun leur petite nuance au son, tout en facilitant le marketing des kits. Ainsi, chêne, hêtre, noyer, bois de rose, bubinga, caoutchoutier, wenge, bambou… bref, tout ce qui pousse peut se transformer en prétexte rythmique ! On trouve aussi du peuplier et du tilleul, des essences bon marché, qui pour cette raison souvent choisies dans la composition des kits d'entrée de gamme.

De plus, la mode est depuis quelques années au mélange des bois sur un même fût, que l'on appelle alors batterie hybride. On peut de la sorte élargir encore la palette des possibles et couper les plis en quatre, pour affiner le mixage tonal du kit en fonction des propriétés intrinsèques des différents bois. Ainsi, on se régalera, par exemple, avec un mélange d'érable et de wenge sur les kits Hybrid Maple de Yamaha, ou avec une combinaison de bouleau et d'érable sur les kits Mapex Armory.

N'oublions pas également les matériaux outsiders, comme les différents métaux, qui non content de servir à la fabrication des caisses claires, s'aventurent aussi sous la robe de certains toms, pour leur conférer le volume et l'attaque que l'on sait. On trouve également du plexiglass, dans la grande tradition Ludwig des années 70 avec la Vistalite, ou proposé aujourd’hui chez Pearl avec les modèles Crystal Beat ainsi que de la fibre de verre, et même du carton compressé, comme l'a proposé Remo avec ses kits en Acousticon, disparus aujourd'hui, mais dont le matériau assure encore le succès de tous les instruments de percussion du fabricant !

Enfin, précisons que l'épaisseur des fûts joue aussi un rôle majeur dans leur empreinte harmonique, et ce, quel que soit le bois utilisé. Ainsi les fûts fins (trois à cinq plis), souvent équipés de renforts de chanfreins, typiques des batteries vintages, auront tendance à offrir une couleur naturellement boisée, avec beaucoup de belles résonances basses, un sustain copieux, et une attaque peu agressive, tandis que les fûts plus épais (jusqu'à huit ou neuf plis), auront une attaque plus tranchante, avec une projection dynamique et une sonorité plus compacte, moins volubile mais plus facile à accorder… Là encore, de nombreuses nuances seront possibles en fonction des bois et du nombre de plis.

Voir les batteries acoustiques

Question de tailles !

Configuration Jazzette

Pour les amateurs de légèreté, commençons par les petites batteries Jazz (Jazzette), qui disposent de fûts courts et de faible diamètre, surtout au niveau de la grosse caisse, qui se limite en général à 18", mais qui peut parfois descendre jusqu'à 14". Ces kits comportent en général deux toms, un medium de 10" et un floor de 14", voire moins. Elles sont très pratiques à transporter et peuvent aussi se caser sur des petites scènes. De plus, leur volume sonore restreint permet de jouer sans couvrir les copains ! Pearl propose, par exemple, un excellent modèle baptisé Midtown, disposant d'un kick de 16", d'un medium de 10" et d'un floor de 13".

Notons également des configurations originales, baptisées « cocktail drums », qui adoptent une grosse caisse à l'horizontale, et un floor pouvant servir aussi de caisse claire. Particulièrement pratiques, elles offrent en outre un look vraiment sympa, car on peut les jouer debout. Tama nous propose une version très complète, baptisée Cocktail Jam, qui dispose d'une grosse caisse, d'une caisse claire et de deux toms.

Voir les batteries Jazzette

Configuration Fusion

La batterie Fusion propose en général des fûts assez compacts, surtout au niveau des toms, mais adopte une grosse caisse plus pêchue. Elles sont un bon compromis entre les jazzettes et les batteries acoustiques plus grosses, car elles restent assez modérées au niveau volume, tout en bénéficiant de tonalités plus chaleureuses, notamment au niveau des basses. Certains modèles, comme la célèbre Pearl Export Fusion, en peuplier et acajou, offrent une configuration assez standard, avec une grosse caisse de 20", deux toms mediums en 10 et 12", un floor de 14", et une caisse claire de 14" également.

Voir les batteries fusion

Configuration Stage

Comme son nom l'indique, la configuration Stage est plus spécialement destinée à la scène. Elle va donc avoir une bonne projection et un sustain contrôlé, pour être plus facile à sonoriser. Cette configuration est composée d’une grosse caisse de 22", de toms de 10", 12" et un tom basse de 16". Les batteries « stage » remplacent peu à peu les batteries dites de taille « Standard » dont les dimensions font respectivement 22"-12"-13"16"
C'est le cas de la Eagletone Hades Stage 22 qui adopte ces deux types de fûts à côté de deux mediums en 10 et 12". Fabriqué en tilleul, le kit offre un excellent rapport qualité/prix.

Voir les batteries stage

Configuration Studio

Reprenant la plupart du temps les diamètres des Stage, voire même des Fusion, les batteries Studio proposent souvent, par contre, un fût supplémentaire, notamment un floor tom (tom basse), dans le but d'élargir la palette sonore du batteur lors de l'enregistrement. C'est par exemple le cas du kit Mapex Saturn V, fabriqué en mode hybride à partir d'érable et de noyer. Il comprend une grosse caisse de 22", deux toms mediums en 10 et 12", et deux floors en 14" et 16". On peut également parfois bénéficier d'un troisième medium, en général un 8", pour apporter une touche plus aigre aux descentes de toms ! Ainsi, la Catalina de Gretsch Drums en érable n'hésite pas à offrir trois mediums, en 8, 10 et 12", une grosse caisse de 22", deux floors, en 14" et 16", et une caisse claire en 14 x 6". La totale, quoi !

Voir les batteries studio

Configuration Rock

Entièrement vouées à la puissance, les configurations Rock sont conçues pour envoyer le bois au niveau projection et mordant. Les batteries rock peuvent varier au niveau des diamètres, notamment concernant la grosse caisse, qui pourra aller de 22 à 26". On trouve souvent aussi des floors de 18" et parfois même des caisses claires de 8" de profondeur. Mais là encore, la taille n'est pas seule prise en compte. Ainsi, l'épaisseur des fûts et le bois joueront dans la sonorité.

C'est le cas, par exemple, de la batterie Pearl Reference Hyper Rock, qui dispose de dimensions compactes avec une grosse caisse de 22", de deux mediums de 10 et 12", et d'un floor de 16". Par contre, les fûts sont épais (10mm pour la grosse caisse et le floor, 7,5 mm pour les medium) et mélangent deux bois, l'acajou et l'érable, pour distiller un son rond, tranchant, et profond. Pour les amateurs de gros cylindres, on optera plutôt pour la Gretsch Drums Catalina Club offrant une grosse caisse de 24", un floor de 16" et un medium de 13", le tout en acajou 7 plis… Une configuration qui n'aurait pas déplu à John Bonham !

Voir les batteries Rock

Une batterie acoustique pour débutant, confirmé, ou pro ?

Je débute la batterie acoustique

Dans la première catégorie de kits que l'on dédie aux débutants, mais qui peuvent parfois se révéler tout à fait capables de performances très correctes permettant d'accompagner le batteur bien au-delà de ses simples débuts, on trouve en général des kits entre 400 et 800 euros. Très souvent fabriqués dans des bois bon marché, comme nous l'avons évoqué, les kits de batterie débutant sont cependant prêts à l'emploi. Ils sont souvent livrés avec tous les accessoires, et même avec les cymbales et les baguettes : il n'y a plus qu'à jouer ! Parfois, ces configurations se contentent de proposer les accessoires, sans les fournir, laissant au batteur le choix d'un set de cymbale à part. Souvent également, le siège et les baguettes ne sont pas fournies. Il convient donc de se renseigner sur le contenu exact du kit de batterie débutant, si l'on veut se fixer un budget précis.

Ce n'est pas le cas, du kit DS102J de Bird Instruments qui pour un coût imbattable à moins de 200 € propose la totale, avec tous les accessoires, même le siège et les baguettes ! Une solution très pratique pour ne pas se prendre la tête pour démarrer quand on n'est pas expert, mais surtout que l'on ne sait pas encore véritablement quel type de son l'on recherche.

Les batteries pour débutants

Je me confirme batteur

Viennent ensuite des configurations un peu plus chères, entre 800 et 1500 euros, qui appartiennent à une gamme intermédiaire. Ce sont certainement les batteries acoustiques les plus vendues, et l'on peut ici trouver de nombreuses variantes dans le choix des bois et le mode de fabrication. On pourra commencer ici à faire attention aux finitions (laque, rhodoïd) et à la qualité de l'accastillage. Certes, avec le développement des techniques de fabrication, et le regroupement des chaînes de production, la plupart des fabricants s'alignent sur un standard de qualité pratiquement homogène, et l'on a rarement de mauvaises surprises. Cependant des petites différences de conception sont à prendre en compte, notamment concernant la stabilité des attaches de toms, la légèreté des coquilles, et la qualité des peaux montées sur le kit, bien que pour ce dernier point, il n'y ait pas beaucoup de différence, la plupart des fabricants optant, dans cette fourchette de prix, pour des peaux Remo chinoises.

Si l'on trouve dans cette gamme de nombreuses configurations avec des accessoires, nombreuses également sont celles qui sont vendues sans. On devra donc alors les choisir séparément, ou par pack préconçus, tout comme les cymbales. Notons aussi que certaines configurations, comme par exemple la PDP by DW Concept Classic livrée sans caisse claire, ni accessoires, ni hardwares !

Les batteries pour batteur confirmés

Je suis devenu un pro de la batterie acoustique

Enfin, vient une catégorie de batterie plus haut de gamme, qui s'apparente aux instruments custom, ou faits sur mesure, qui permet au batteur de choisir plus ou moins précisément chaque composant de son kit. Certain fabricants, comme Sonor, proposent même un configurateur en ligne qui permet de construire intégralement la batterie de ses rêves : nombre de pli, bois, diamètre, type de coquille finition, chanfrein… Tout est libre !

Evidemment, dans cette gamme, lorsque l'on trouve des kits, il ne s'agit en général que des toms et de la grosse caisse, laissant à chacun le choix de sa caisse claire, l'élément, avec les cymbales, le plus caractéristique du son du batteur, son âme, sa signature.

Les batteries pro

Les accessoires du batteur

On appelle accessoire, ou aussi hardware, tout le matériel qui permet de monter et de jouer de la batterie acoustique. Il s'agit essentiellement des pédales de grosse caisse et de charley, des stands de cymbale, des stands de caisse claire, et des sièges. On distingue deux catégories principales dans ce domaine, avec les accessoires légers, moins lourds mais moins stable, et les accessoires plus massifs, permettant un positionnement plus assuré des cymbales et des pédales. Tout dépendra donc de votre type de jeu et de la taille de vos plateaux de bronze!

La pédale de grosse caisse

Tout d'abord, la pédale de grosse caisse est l'élément le plus sensible des accessoires de batterie acoustique. Pouvant aller de 25 à 600 euros (!), son type de réponse et la souplesse de ses mécanismes déterminent la fluidité, la rapidité et la puissance de jeu du batteur. Et dans ce domaine, ce n'est pas forcément le prix de la pédale qui compte, certains grands virtuoses jouant au contraire sur des pédales bon marché, qu'ils trouvent plus légères et plus sensibles que certains mastodontes haut-de-gamme. Il n'y a donc pas de véritable standard de choix, et d'ailleurs, la plupart des batteurs changent de pédale plusieurs fois au cours de leur carrière, en fonction de leur évolution. Vous pourrez donc débuter avec un modèle classique, et tester d'autres pédales au fur et à mesure de l'évolution de votre virtuosité au kick.

Pédales de grosse caisse

Mais quel type de technologie ?

Notons simplement qu'il existe deux principaux types de pédales. Le premier utilise une transmission directe (Direct Drive), et c'est alors une languette de métal qui transmet le mouvement de la semelle à la batte. Cette transmission est considérée comme la plus précise, mais aussi la plus rigide. Un excellent modèle dans ce style est la Gibraltar G-Class Direct Drive. La seconde option est la transmission par chaîne, simple ou double, certainement la plus couramment utilisée. Tout aussi solide, elle est plus souple, et permet une gamme de sensations plus étendue grâce à la différence de forme des pignons que chaque modèle propose. La série Eliminator de Pearl est particulièrement réputée pour la superbe conception de ses pédales à chaine, dont la P-3000C fait partie. Notons qu'il existe un troisième type de transmission, mais moins répandu, qui utilise une courroie, pour encore plus de souplesse et de fluidité. Toujours chez Pearl, et toujours dans la série Eliminator voici la P-2050B, un modèle livré avec quatre pignons de rechange aux courbes différentes, pour trouver exactement le type d'accélération que l'on souhaite.

La pédale de charleston

Comme la pédale de grosse caisse, la pédale de charleston dispose des deux types de transmission, même si ici, la différence de sensation est moins nuancée. Notons que la semelle de nombreux modèles peut être orientée, ce qui permet d'ajuster plus facilement la position du stand, notamment si l'on joue avec une double pédale de grosse caisse. Certains modèles se contentent même de deux pieds au lieu de trois, pour économiser encore plus d'espace. D'autre part, on vérifiera la qualité du tilter, un mécanisme très important, car c'est lui qui va procurer un réglage fiable à l'ouverture des cymbales. Il ne faudra donc pas trop lésiner sur sa qualité si l'on veut être tranquille de ce côté. Heureusement, des modèles bon marché, comme le Eagletone bipode NYX H-1500, offrent une grande fiabilité des serrages, et une bonne souplesse, sans avoir besoin de se ruiner.

Pédales de Charleston

Les pieds de cymbale

Les pieds de cymbale se déclinent dans de nombreuses tailles, et de nombreux poids, permettant de faire face à tous les styles de jeu ou de kits de batterie acoustique. Notons deux types de modèles, les uns tout droit, et les autres dotés d'une perche qui permet de rapprocher les cymbales du batteur. Côté stabilité, on note également deux conceptions, l'une à double embase (les tripodes sont doublés) et l'autre à simple embase, où ils sont simples et plus légers.
Ainsi, pour donner en exemple les deux extrêmes, citons dans la série poids plume l'excellente série Canopus flat base (stand droit à moins de 1,5 kg !) qui offre également l'avantage de disposer d'un tripode plat, ne prenant aucune place.
Dans le registre opposé, notons le titanesque stand à perche avec contrepoids et double télescope 9700 de DW, qui permettra de placer n'importe quel type de cymbale à portée de n'importe quelle frappe ! Bien entendu, de nombreuses gammes intermédiaires proposent des solutions adaptées à tous les styles et à toutes les intensités d'utilisation comme les démontages fréquents.
Précisons enfin que l'on trouve des pieds doubles, bien pratiques pour positionner deux cymbales ou un tom et une cymbale sur le même stand, tel que, par exemple, le Sonor DCS 400, ergonomique et bon marché.

Pieds de cymbales

Le stand de caisse claire

Pour les stands de caisse claire, plusieurs puissances sont également disponibles, et permettront de stabiliser n'importe quel type de rimshot. Prenez donc du lourd si vous êtes un cogneur, ou du plus léger si vous êtes plutôt un adepte du buzz soyeux. Vérifiez simplement que la molette de serrage du panier est confortable (on se fait très vite mal aux doigts avec ces petites bêtes-là !) et que le réglage de hauteur est suffisant si vous aimez jouer haut. Gibraltar propose un modèle très confortable pour un prix raisonnable, le 9706 Ultra Adjust, qui bénéficie d'une rotule d'orientation très pratique pour le régler avec la plus grande précision et une totale souplesse d'angle de jeu de la caisse claire.

Pieds caisse claire

Le siège du batteur

Enfin, last but not least, ne négligez pas l'outil indispensable pour reposer votre séant ! En effet, un bon siège de batterie est très important si vous comptez faire des marathons de répétitions sans vous détruire le dos, ni le postérieur. Dans ce domaine, le moelleux est conseillé, et il ne faut pas lésiner… sans oublier non plus la stabilité. Evitez-donc les modèles trop rudimentaires. Mais, ici aussi, on peut s'en sortir sans trop de casse au niveau de la CB. Ainsi Eagletone nous propose un modèle avec siège, le NYX DT-1500M, en forme de selle de moto pour un prix aussi confortable que son assise.

Si vous voulez par contre vous régaler avec des sensations fortes, n'hésitez pas à équiper votre siège du fantastique Throne Tumper de Pearl, qui se transforme en vibromasseur au rythme de votre frappe. Livré avec un ampli, on peut également lui brancher un métronome, pour sentir le tempo bien au fond du temps ! Un must, mais à plus de 400 euros…

Sieges de batterie

Une trousse à outils indispensables pour la batterie !

Pour finir ce guide d’achat autour de la batterie acoustique, mentionnons quelques petits outils qui s'avéreront bien pratiques pour régler le matériel et affiner le son des fûts. Commençons donc par notre fameuse clé, indispensable pour tendre ou changer les peaux, et accomplir de nombreux réglages sur les accessoires. Bien qu'un modèle standard soit systématiquement fourni avec un kit, il peut être commode, surtout si l'on est un geek de l'harmonique au quart de poil, de se procurer un modèle plus ergonomique et plus confortable. Ahead propose ici un modèle à cliquet plus sophistiqué, l’ASTR, permettant d'aller très vite pour visser et dévisser les tirants. De plus, il est livré avec un embout tournevis cruciforme, très pratique aussi pour resserrer l'écrou d'une coquille, où régler, sur certains modèles de pédale, l'angle de la batte. Pendant que nous sommes dans l'accordage, notons aussi les petites tablettes de gel que l'on pose sur les peaux pour en atténuer les harmoniques aigues de la caisse claire ou des toms. Rtom propose ainsi une boîte de six Moongel lavables et conservant leur propriétés autoadhésives pendant de nombreuses années... Simple, léger, et très efficace !

Si vous faites de la scène et que vous ne voulez pas trainer le vieux bout de moquette qui vous sert pour installer et caler la batterie acoustique dans votre local de répète, Eagletone propose un élégant tapis en nylon haute densité et d'une épaisseur de 4mm. Son latex antidérapant assurera un confort de jeu parfait. Dans une catégorie plus onéreuse, Auralex a mis au point un tapis acoustique qui, tout en offrant toutes les garanties de stabilité d'un modèle classique, assure en plus une légère isolation phonique du kit, en exerçant un découplage entre l'instrument et le sol. L’Hovermat est très utile également pour l'enregistrement car il minimise les résonances du sol sur lequel il est posé. Enfin, après avoir pensé à votre kit, il est temps aussi de penser à vous, et de vous munir de protections auditives pour sauver votre ouïe, l'élément le plus important de vos progrès à la batterie ! Si les magasins d'appareils auditifs proposent des modèles professionnels moulés à votre oreille, très onéreux, il existe des solutions moins chères et néanmoins très efficaces, comme les bouchons Crescendo Pro Fcking Loud assurant une atténuation de 20 ou 25 dB et une bonne répartition des fréquences diminuées. Voilà, vous êtes désormais parés et prêt à composer votre premier groove… Et quoiqu'il arrive, gardez le bon tempo !