panier
Vous avez 0 article dans votre panier
Total 0.00€
Voir mon panier
France
fr en
België
fr en nl
Portugal
pt en
United Kingdom
en
Luxembourg
fr en
Italia
it en
Deutschland
de en
Schweiz
Österreich
de en
Nederland
nl en
España
es en
United States
en

L'histoire de microtech gefell

Au temps de l’ex-RDA, la société Microtech Gefell GmbH, créée par Georg Neumann en 1928 à Berlin, était une entreprise nationalisée. C’était pour échapper aux bombardements pendant la deuxième guerre mondiale, que la société a été délocalisée en 1943 à Gefell, une petite ville située à l’ancienne frontière entre l’Allemagne de l’est et l’Allemagne de l’ouest.

Leur premier microphone a été le CMV 4a, utilisant la capsule M7, développée par Neumann, que l’on retrouve aussi bien dans ses modèles U47 et M49 ainsi que les modèles actuels UMT70S et UM92.1S de Microtech Gefell.

Après la guerre, Neumann de son côté a créé une nouvelle usine dans la ville de Heilbronn, fabriquant des piles nickel cadmium avant de retourner à Berlin pour fonder la société que nous connaissons et adorons tous : la Georg Neumann GmbH (appartenant aujourd’hui à Sennheiser). Pendent ce temps là, son ancien Directeur technique M. Kühnast, ainsi que la plupart de l’équipe d’origine, étaient restés à Gefell dans la fabrication des microphones tout en maintenant un contact étroit avec Neumann malgré la nationalisation de l'ensemble des entreprises industrielles.

En 1957, Microtech Gefell a introduit sur le marché son premier micro à tubes 3 modes d’utilisation commutable et deux autres modèles de capsule. Quand le mur de Berlin a été dressé en 1961, la société a été totalement coupée du monde de l’autre côté du mur. C’est lors de la réunification en 1989, que la société Neumann a proposé à Microtech Gefell de collaborer, jusqu’au rachat de la Neumann GmbH par Sennheiser en 1991. Microtech est alors devenu à nouveau indépendant.

Aujourd’hui sous la direction technique du fils de Kühnast, Microtech Gefell produit toujours la capsule M7 en respectant exactement la même procédure, introduite par Neumann dans les années 40.