panier
Vous avez 0 article dans votre panier
Total 0.00€
Voir mon panier
France
fr en
België
fr en nl
Portugal
pt en
Luxembourg
fr en
Italia
it en
Deutschland
de en
Schweiz
Österreich
de en
Nederland
nl en
España
es en
Other EU Countries
en
icon-cart
panier

L'histoire de pearl drums

Pearl a été fondée par Katsumi Yanagisawa - qui a commencé à fabriquer des stands de musique à Sumida, Tokyo - le 2 avril 1946. En 1950, Yanagisawa s'est tourné vers la fabrication de batteries et a nommé sa société Pearl Industry, Ltd. En 1953, le nom de la société a été changé en "Pearl Musical Instrument Company", et la fabrication s'est étendue aux batteries, tambours de fanfare, timbales, instruments de percussion latine, cymbales, stands et accessoires.
Le fils aîné de Yanagisawa, Mitsuo, a rejoint Pearl en 1957 et a créé une division pour exporter les produits Pearl dans le monde entier. Pour répondre à la demande mondiale croissante de batteries suite à l'avènement du Rock and Roll, Pearl a construit en 1961 une usine de 1 400 m2 à Chiba, au Japon, pour produire des batteries bon marché, également connus sous le nom de "STENCIL KITS" qui portaient les marques de plus de trente distributeurs.
En 1966, Pearl a introduit sa première batterie professionnelle, la "série President". Au début des années 1970, Pearl a été distribué aux États-Unis par Norlin, la société mère des guitares Gibson de l'époque.
Aujourd'hui, les activités taïwanaises de Pearl englobent cinq usines dont la production fournit la quasi-totalité du marché mondial des produits Pearl. L'usine d'origine de Chiba approvisionne maintenant le marché intérieur japonais, en produisant des batteries, des tambours de fanfare, des timbales et des carillons symphoniques.
Pearl a créé plusieurs produits de batterie, tels que des coquilles dans les années 1970 qui étaient faites de bois avec un revêtement en fibre de verre. Il y avait aussi une coque faite d'un composite appelé "Phenolic". De plus, Pearl a combiné les roto-toms et ces coquilles phénoliques pour créer la ligne de tambours Vari-Pitch. Parmi les autres innovations, on trouve des fûts légèrement sous-dimensionnés, de sorte que la peau du fût s'étende sur les bords, un peu comme un gong. Pearl fabriquait des fûts en acrylique extrudé sans soudure, différents des fûts Vistalite à languettes et coutures utilisés par Ludwig. Pearl a également mis au point le bras de tom à tube articulé, un modèle largement copié par de nombreux autres fabricants de batteries.