panier
Vous avez 0 article dans votre panier
Total 0.00€
Voir mon panier
France
fr en
België
fr en nl
Portugal
pt en
United Kingdom
en
Luxembourg
fr en
Italia
it en
Deutschland
de en
Schweiz
Österreich
de en
Nederland
nl en
España
es en
United States
en

Bienvenue dans le guide d'achat micros !

Vous voulez qu'on vous entende ? Il va falloir passer par un microphone !
Que vous soyez chanteur, musicien ou ingénieur du son, le micro est l'étape incontournable pour capter votre performance, en live comme en studio.

Le microphone est la base de l'amplification, et il existe sous de très nombreuses formes. Dans sa forme la plus basique, c'est une membrane qui capte une vibration et la transforme en signal électrique, tout prêt à être enregistré.

Le type de micro

    Micro dynamique

    Le micro dynamique est le plus simple à fabriquer et le plus robuste. Cette solidité en fait un choix idéal pour affronter les rigueurs de la scène. Il peut encaisser une pression acoustique énorme mais a une réponse qui chute très vite dans les aigus.

    Micro statique large capsule

    Aussi appelés « micros à condensateur », les micros statiques sont plus sensibles que les micros dynamiques, plus détaillés dans l'aigu et présentent une image plus fidèle de la source. Ils nécessitent une alimentation fantôme 48V (fournie par un préampli externe) pour fonctionner.

    Micro statique petite capsule

    Les micros à petite capsule sont physiquement plus petits, et se présentent généralement sous une forme allongée proche d'un gros crayon. Ils ont une réponse plus précise dans l'aigu que leurs homologues à large capsule mais moins de sensibilité générale.

    Micro statique à lampe

    Le fait d'intégrer une lampe dans le design du micro ramène chaleur et moelleux au rendu général, souvent au détriment de la vitesse de l'attaque. Le son résultant est souvent qualifié de vintage. Les micros à lampe sont généralement accompagnés de leur propre alimentation externe.

    Micro à ruban

    Comme leur nom l'indique, ces micros captent les vibrations par un ruban très fin. Cette technologie les rend relativement fragiles, avec un niveau de sortie faible, mais leur son unique les rend très prisés. Le son du ruban est très naturel, à la fois sombre et épais sans pour autant être sourd. Certains requièrent une alimentation fantôme mais dans la majorité des cas l'utilisation du 48V peut sévèrement endommager les micros à ruban.

    Micro USB

    Aucun micro n'est numérique en soi, parler de micro numérique signifie simplement qu'il présente une interface audio intégrée. Il regroupe en fait un micro traditionnel (généralement statique ou dynamique) et une interface qui permet de sortir directement en format numérique. Les micros USB sont particulièrement prisés pour les podcasts par exemple, puisqu'ils se connectent directement à l'ordinateur ou la tablette sans avoir besoin d'autres intermédiaires.

    Choisir son micro en fonction de la source

      Chant

      Sur scène, le chant est généralement repris par un micro dynamique, même si il existe des micros statiques adaptés à la scène parmi les références haut de gamme. En studio, un statique à large membrane est tout indiqué, même si le dynamique garde tout son intérêt pour les voix criées. Comme toujours en musique, il n'y a pas de vérité universelle, et chaque micro flattera différemment chaque timbre de voix, il faut donc trouver la combinaison qui marche.

      Guitare acoustique

      La richesse d'une guitare acoustique dans l'aigu en fait une source idéale à reprendre avec un statique. Pour ceux qui peuvent se le permettre, il est même pertinent de reprendre une acoustique en stéréo pour une image la plus fidèle possible.

      Guitare électrique

      Un ampli électrique dégage une importante pression acoustique, et à ce titre un dynamique est tout indiqué. Cependant, un statique ou un micro à ruban à quelques dizaines de centimètres de l'ampli peut ajouter un son d'ambiance très intéressant.

      Piano

      Un piano se reprend en stéréo pour reproduire l'étendue spatiale du son de l'instrument. Une paire de micros statiques à petite membrane sera parfaite.

      Batterie

      La batterie est sans doute l'instrument le plus complexe à reprendre correctement, pour la bonne raison qu'il s'agit plutôt d'un ensemble d'instruments. La base est de reprendre l'ensemble du kit avec deux micros statiques à petite membrane placés au-dessus (ce qu'on appelle les overhead) et de placer des micros dynamiques sur la grosse caisse et la caisse claire. Pour un son plus détaillé, il est aussi possible de placer un micro dynamique sur chaque tom.

      Choisir sa directivité

      Cardioïde

      Comme son nom l'indique, la directivité cardioïde est en forme de cœur et capte donc uniquement les sons en face du micro, et atténue fortement les sons sur les côtés et à l’arrière.

      Hypercardioïde

      Un micro hypercardioïde reprend la forme cardioïde à l'avant du micro et capte légèrement à l'arrière, ce qui permet de récupérer un peu plus d'ambiance de pièce.

      Omnidirectionnel

      Un micro omnidirectionnel capte avec la même intensité tout autour de lui.

      Bidirectionnel

      Un micro bidirectionnel, aussi appelé figure en 8, reprend le son en polarité cardioïde à l'avant et à l'arrière du micro. Pour deux chanteurs face à face c'est un classique.

      Les accessoires pour votre micro

      Les grandes marques

      AEA AKG Aston Microphones Audio Technica Beyerdynamic Eagletone Electro-Voice Lauten Audio Microtech Geffel Neumann Sennheiser Shure Telefunken
      Notre sélection de micros pour bien débuter
      Voir tous les micros